Pour une gestion publique de l'eau à laquelle les usagers-citoyens puissent comprendre quelque chose...

vendredi 12 septembre 2008

Débattons du prix de l'eau

Le Syndicat des eaux d’Ile-de-France (Sedif) doit soumettre au vote des 144 délégués des communes qui en sont membres, avant la fin de l’année 2008, le choix de son futur mode de gestion, à l’expiration de l’actuel contrat qui le lie à Veolia depuis 1923, le 31 décembre 2010. De nombreux collectifs d’usagers et d’élus sont mobilisés en faveur d’un retour en régie du plus important syndicat des eaux français et européen, qui dessert plus de 4 millions de Franciliens, et vont développer dans les semaines qui viennent des actions d’information et de sensibilisation des usagers du Sedif.

Nous payons l'eau trop cher


CERGY-PONTOISE (95)

Vendredi 19 septembre :

Réunion d’information sur la gestion publique de l’eau,

à l’appel du Collectif Unitaire Antilibéral de Cergy-Pontoise,

ATTAC, la LCR, Les Verts…

Avec la participation de Marc Laimé

Maison de Quartier des Touleuses, à Cergy, 20h30.

1 commentaire:

Gepetto a dit…

Question peut être naïve : Si les élus ont confié les services d’eau à cette entreprise depuis plus de 80 ans n’est ce pas parce qu’elle fait bien son travail ? Aujourd’hui il semble que certains mouvements politiques veuillent faire disparaitre ces entreprises mais peut être serait-il avant tout nécessaire d’apporter quelques éléments de preuve sur la capacité qu’auront les structures publiques à faire derrière, non ? En tout cas moi, ce n’est pas la théorie ou la politique qui m’importe mais c’est la qualité et la constance de l’eau de mes robinets