Pour une gestion publique de l'eau à laquelle les usagers-citoyens puissent comprendre quelque chose...

mardi 9 septembre 2008

L'eau, c'est notre affaire : débattons en le 19 septembre

A Cergy-Pontoise, comme ailleurs :
Gérer l’eau potable doit devenir l'affaire de tous.

Quand écologie et économie se rejoignent…
____________

• Pourquoi payons-nous notre eau de plus en plus cher ?
Parce que, alors que la qualité de la ressource se dégrade, du fait des pollutions, industrielles, agricoles et autres, 80% de l'eau, dans notre pays, est distribuée par des groupes privés comme Suez (ex Lyonnaise des Eaux) ou Véolia (ex Compagnie Générale des Eaux). Ces groupes sont avant tout au service de leurs actionnaires, comme l’atteste la récente fusion GDF-Suez.

• Pourquoi l’uniformisation du coût de l’eau dans l’Agglomération ne diminuera pas, à terme, le montant de nos factures ?

Parce qu’il ne suffit pas de faire payer partout le même prix du m3 d’eau. Il faut en empêcher la hausse ; or, la gestion privée de l’eau ne le permet pas, et ce n'est certainement pas un alignement sur le tarif le moins cher qui se prépare…

• Comment sait-on que Véolia réalise des superprofits en gérant l’eau ?
Parce que l’UFC Que Choisir a révélé, dès octobre 2007, que le SEDIF (Syndicat des eaux de 144 communes d’Ile de France), qui a délégué la gestion de l’eau à Véolia (comme vient de le faire la Communauté d’Agglomération), surfacture le prix de l’eau !

• Comment l’Agglomération de Cergy Pontoise s’est-elle liée à Véolia pour 18 ans ?
Par leur vote du 12 février 2008, les élus de la Communauté d’Agglomération ont redonné la gestion de notre eau à Véolia, alors que le contrat du SEDIF et celui d’Eau de Paris allaient être rediscutés dans les deux années à venir! Cette décision a été prise, bien entendu, sans aucune consultation de la population et sans que la reprise en gestion publique ait été réellement étudiée par les élus !


• Pourquoi la municipalisation de la distribution d’eau potable serait-elle possible à Paris et pas à Cergy-Pontoise ?
Parce que le Conseil de Paris, lui, a décidé de retirer à Véolia et à Suez la délégation de service public pour la confier à un établissement public local de la ville. Comment, dans l’Agglomération, la SFDE pourra-t-elle contrôler, au mieux de l’intérêt général, la distribution de l’eau confiée à Véolia, dont elle est la filiale ?

• Pourquoi devons-nous nous occuper nous-mêmes de la gestion publique de l’eau ?
Parce que c’est l’affaire de tous les citoyens. Notre vie quotidienne en dépend ! Si nous nous mobilisons tous, il faudra bien que soient reconsidérées les modalités de cette distribution d’eau !

• Pourquoi la guerre de l’eau est-elle à craindre autant, voire plus, que la guerre du pétrole ?
Parce que moins de 3% de l’eau terrestre seulement est potable. Or on la gâche et on la pollue ! Le risque de manquer d’eau buvable pour 9 milliards d’humains en 2050 est plus important encore que le risque de manquer de carburant. L’eau n’est pas une marchandise !

Pour débattre de ces questions, nous tiendrons une réunion d’information,
en présence de Marc Laimé,
l’un des meilleurs spécialistes de la gestion publique de l’eau, journaliste et sociologue…


Vendredi 19 septembre, Maison de Quartier des Touleuses, à Cergy, 20h. 30.

ATTAC, Collectif Unitaire Antilibéral de Cergy-Pontoise, LCR, Les Verts…

1 commentaire:

Gepetto a dit…

C’est dangereux de faire croire que le prix de l’eau qui augmente c’est le fait des privées vous cachez aux gens que c’est leurs gestes quotidien qui polluent nos ressources et que si on ne veut pas payer plus chers il faut que chacun contribue au quotidien.